Accueil culture ecriture Le rêve et la poésie : un cocktail savamment bien dosé !

Le rêve et la poésie : un cocktail savamment bien dosé !

0
0
168
white-cloud-sky_1323-260

 

Le rêve et la poésie forment une alchimie parfaite !

Du rêve naît parfois une poésie et de cette dernière jaillit un rêve car en plongeant au tréfonds de notre être, cela fait émerger un voyage dans « un autre ailleurs ».

La poésie facilite ce regard nouveau porté sur soi et sur le monde en adoptant un langage nouveau.

Ainsi de la prose de Gérard de Nerval à la poésie, il n’y a qu’un pas.

Dans « Les Filles du feu », l’imaginaire matériel du feu et de l’eau y est présent.

Images et symboles se côtoient.

Découvrons un extrait de ce poème

« Une fois persuadé que j’écrivais ma propre histoire, je me suis mis à traduire tous mes rêves, toutes mes émotions, je me suis attendri à cet amour pour une étoile fugitive qui m’abandonnait seul dans la nuit de ma destinée, j’ai pleuré, j’ai frémi des vaines apparitions de mon sommeil. Puis un rayon divin a lui dans mon enfer ; entouré de monstres contre lesquels je luttais obscurément, j’ai saisi le fil d’Ariane, et dès lors toutes mes visions sont devenues célestes. Quelque jour j’écrirai l’histoire de cette « descente aux enfers,» et vous verrez qu’elle n’a pas été entièrement dépourvue de raisonnement si elle a toujours manqué de raison. (…)

Ou encore Rainer Maria Rilke dans « Rêves »

De ton rêve trop plein,
fleur en dedans nombreuse,
mouillée comme une pleureuse,
tu te penches sur le matin.
Tes douces forces qui dorment,
dans un désir incertain,
développent ces tendres formes
entre joues et seins.

Rainer Maria Rilke « Rêves »

Rêver éveillé ou pas, l’Apropoes vous invite à laisser vagabonder votre mental et à laisser vibrer votre imaginaire afin d’écrire et de décrire votre voyage intérieur.

                               Ecrire un poème-rêve, n’est-ce pas tentant ?