Accueil culture ecriture atelier d'écriture créative La mise en mots, vers une écologie de la pensée

La mise en mots, vers une écologie de la pensée

0
0
108
nuages de mots

 

 

L’individu est souvent transformé, façonné par le corpus social dans ses relations familiales, ses relations professionnelles et inter-personnelles.

Une question peut nous préoccuper : comment se construire avec tout ce qui nous est imposé ? Comment aller chercher son « moi » au tréfonds de son âme,pour retrouver l’enfant qui sommeille en nous ? L’écriture est là pour nous aider à redonner un sens à notre vie afin de ne plus subir, car « mettre en mots » c’est le propre d’une écriture expressive .

En effet,  l’être humain colle à son environnement, il en prend la forme et avance des mots pour désigner les choses mais le chemin est parfois trop balisé. Force est de constater, qu’influencé par les systèmes, il ne dispose pas d’une la conscience éclairée lui permettant d’assimiler ce processus de construction de réalité.

Aussi, l’écriture a-t-elle une vertu thérapeutique tendant à une écologie de la pensée. L’écrivain George ORWELL  préconisait la recherche d’ un style écologique de la pensée en créant des mots, ces mots faits « maison » qui sont source de tant de fraîcheur et de vie.

 

Le travail d’écriture est un exercice à la fois esthétique et imaginatif tout comme le sont les activités artistiques. Il dispose d’une valeur écologique. L’appel à la métaphore est là pour évoquer par exemple un humain et une chose. Quand nous faisons cela, nous nous « décentrons » c’est-à-dire que nous n’entrons dans aucune époque particulière, nous n’empruntons aucun style, ce qui nous donne le pouvoir de réinventer.

Alors inventons et réinventons-nous !

 

L‘Apropoes vous propose de tenir un livret appelé « Un jour, un nouveau mot » et de créer à la fin du mois un gros nuage de mots.

 

 

 

 

 

 

 

u

Consulter aussi

Rencontre avec J.P un poète…

Partons à la rencontre DE Jacques Prévert et son œuvre https://youtu.be/h7vxvarV1Q0  …